Recettes que vous trouverez sur cette page

Bettelman ou Mendiant

Cuisses de Dames "Shenkeles" recette de Mitch El

Kougelhopf recette de Nath

Kougelhopf au pain d'épices recette de Karine FTD

Mannalas Recette Alsacienne

Tarte à la rhubarbe "Rhabarwerkueche"à ma façon

 

BETTELMANN OU MENDIANT

Le bettelmann, mot qui se traduit par « mendiant », Très vieux dessert alsacien, le bettelmann, sorte de « gâteau du pauvre », permettait de sauver les restes de gâteau et de pain à la façon du pudding, ainsi que les fruits dépassés. Il apparaissait traditionnellement les jours sans viande et on le dégustait en plat principal, précédé par une soupe de légumes.

 

Du pain rassis

3 œufs

75 cl de lait chaud

2c à s Cannelle + 1c à s épices pain d'épices

125 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé

Des raisins secs

 

Brisez le pain en petits morceaux.

Versez dessus le lait et les épices.

Attendez que le pain soit bien imbibé. Ecrasez le avec une fourchette. Ajoutez les raisins secs.

Ajoutez les œufs battus, le sucre semoule et vanillé.

Mélangez bien.

Versez dans un moule et laissez cuire 1 h, four chaud 185°C.

Se déguste tiède ou froid.

 

• Vous pouvez y incorporer des cerises dénoyautées ou râper une pomme sur le dessus.

Mendiant - Bettelman.pdf
Document Adobe Acrobat 151.9 KB

CUISSES DE DAMES "SCHANKALAS" recette de Mitch El

Photo de Mitch El


Pâte : 400 g de farine

200 g de sucre

125 g d’amandes moulu

3 œufs

30 g de beurre

1c à café de concentré de citron

1c à café de kirsch

½ paquet de levure chimique

 

Mélanger la totalité des ingrédients jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Laisser reposer 1h au réfrigérateur.

Former un boudin que vous découpez en petits morceaux. Entre les paumes de la main former les cuissettes et les plonger dans l’huile, faire frire jusqu'à dorure. Après cuisson mettez les sur un papier absorbant.

Dans une assiette mélanger du sucre semoule avec de la cannelle et y rouler les cuissettes.

Laisser refroidir avant de déguster.

 

  •  Ces petits beignets se préparent en Alsace en période de Carnaval.
Recette des cuisses de dames.pdf
Document Adobe Acrobat 137.4 KB

KOUGELHOPF recette de NATH

Photo de Nath
Photo de Nath

Ingrédients :

500 gr de farine

200 ge de beurre

100 gr de sucre

2 oeufs

1/4 de litre de lait

25 gr de levue du boulanger fraîche

1 pincée de sel

50 gr de raisins secs

amandes entières

 

Préparation :

Faire tiédir le lait. En prélever 1/2 verre pour délayer et faire gonfler la levue. Dans le reste de lait, ajouter le beurre, le sucre et le sel. Dans une terrine mettre la farine, y faire une fontaine et  mettre les oeufs, ajouter le mélange précédent. Bien mélanger tous les ingrédients, soulever la pâte et la pétrir "à la main" en l'aérant le plus possible (autrefois on travaillait la pâte pendant 1/2 heure). Lorsque la pâte se décolle bien, incorporer la levure et battre encore la pâte durant quelques instants puis la ramener au fond de la terrine et recouvrir d'un linge. La pâte doit lever environ 1 heure dans un endroit tiède.

Pendant ce temps - là, laisser gonfler les raisins dans de l'eau tiède. Dès que la pâte est levée, la rompre en y incorporant les raisins.

Beurrer un moule à Kougelhopf, le garnir d'amandes entières et y verser la pâte. Laisser gonfler la pâte jusqu'à ce qu'elle dépasse le bord du moule. Faire cuire à four moyen pendant 45 mn (voir plus suivant le moule). Une fois la cuisson terminée, laisser refroidir un peu avant de démouler puis saupoudrer de sucre glace.

 

* verdict : c'est ma recette préférée de Kougelhopf, il est délicieux !

Photos de Nath

KOUGELHOPF DE NAT.pdf
Document Adobe Acrobat 123.8 KB

KOUGELHOPF AU PAIN D'EPICES recette de Karine FTD

Photo de Karine
Photo de Karine

. une variante de Kougelhopf  au pain d'épices.

Il faut préparer la garniture.

100g de pain d'épices qu'il faut réduire en chapelure

1 jaune d'œuf et 30g de crème fraiche liquide

Bien mélanger le tout et réserver au froid.

Faire la pâte à Kougelhopf sans les raisins. (Mettre le rhum dans la pâte pour ceux qui font macérer les raisins dans le rhum)

 

Après la première levée, abaisser la pâte sur 1 plan de travail fariné. Replier les bords vers le centre pour faire une boule et aplatissez avec 1 rouleau pour former un rectangle de la circonférence de votre moule.

Etaler la préparation sur 2/3 de la surface de la pâte, (vous pouvez aussi parsemer de pépites de chocolat)

Enrouler la pâte pour former un boudin, assembler les extrémités pour former une couronne et mettre dans votre moule beurré (une fois les amandes en place, j'ai saupoudré d'un mélange de sucre et de cannelle pour un petit goût en plus)

Laisser monter une 2ème fois et hop, au four...

 

Après cuisson, on peut, soit juste saupoudrer de sucre glace, soit badigeonner de beurre chaud et ensuite saupoudrer de sucre-cannelle...

 

Photos de Karine

kougelhopf au pain d'épices.pdf
Document Adobe Acrobat 134.4 KB

MANALAS "petit bonhomme"

De l'alsacien petit bonhomme, un Manala (dans le Haut-Rhin) ou Manele (dans le Bas-Rhin) est un petit pain au lait en forme de petit bonhomme préparé par les boulangers alsaciens pour la Saint-Nicolas et qui peut accompagner le chocolat chaud du goûter des enfants. Cette brioche peut être enrichie de raisins secs ou de pépites de chocolat.

En Alsace et en Moselle, les Manele sont liés à la célébration du jour de la Saint-Nicolas, dès le XVe siècle.

Ingrédients pour une vingtaine de petits mänele (taille de la paume)

ou une dizaine de mänele moyens (taille de la main) :

500 g de farine

25 à 30 g de levure fraîche

120 g de beurre mou

2 gros œufs (+1 jaune ou un blanc pour badigeonner les brioches)

8 à 10 cl de lait (entier ou demi-écrémé)

100 g de sucre

1 cc rase de sel

50 g de pépites de chocolat (fac.)

Préparation des Mänele ou Manalas

Préparer le levain :

Faire tiédir le lait et émietter la levure en surface puis remuer à l’aide d’une fourchette pour la délayer.

Ajouter 2 à 3 cuillères à soupe la farine pour obtenir une pâte de la consistance d’une crème épaisse.

Couvrir et laisser lever pendant 15-20 minutes près d’une source de chaleur.

Préparer la pâte :

Dans le bol d’un robot pétrisseur, verser la farine avec le sel, puis le sucre, les œufs et le levain (remuer d’abord avec une fourchette pour bien intégrer les ingrédients, si vous travaillez à la main).

Pétrir la pâte pendant 4-5 minutes (10 minutes à la main) jusqu’à qu’elle soit bien élastique (ajouter un peu de farine si elle colle de trop).

Incorporer alors le beurre en cubes et pétrir pendant 5 minutes supplémentaires pour bien l’intégrer (pendant 10 minutes à la main et ajouter éventuellement un peu de farine).

Sortir la pâte du robot, incorporer les pépites de chocolat et pétrir rapidement la pâte à la main pour s’assurer qu’elle est bien homogène.

Ramasser en boule, couvrir et laisser lever 1 h 30 – 2 h dans un endroit tiède (placer le saladier en hauteur, là où se trouve la chaleur, ou bien dans un four préchauffé à la plus basse température > couper le four et patienter quelques minutes avant d’y glisser les manalas à faire gonfler). La pâte doit presque doubler de volume.

 

Rompre la boule de pâte deux ou trois fois puis la placer pendant 2 h au frigo.

Former des petits boudins de pâte d’environ 10 cm de long et 3 cm de large.

A l’aide d’un ciseau, faire une entaille jusqu’au 2/3 de la hauteur du boudin pour faire les jambes, faire 2 entailles sur le côté pour les bras et deux autres sous le cou pour former la tête (ou coller une boule de pâte) qu’il faut un peu arrondir.

Placer les manalas sur une plaque au fur et à mesure en les espaçant bien. On peut également former des schnakalas, en formant un boudin de pâte plus long et en le roulant sur lui-même à ses extrémités.

Laisser lever une à deux heures à température ambiante, en couvrant les manalas avec un torchon propre. Ils doivent bien gonfler.

Badigeonner les manalas avec de l’œuf battu mélangé à une cuillère à soupe de lait (ou bien d’un blanc d’oeuf dilué dans un peu d’eau ou encore avec de la crème liquide).

Placer des raisins secs ou les pépites de chocolat pour figurer les yeux (facultatif).

Enfourner à 200°C pendant 10 à 15 minutes selon leur taille. Stopper la cuisson lorsque les manalas sont dorés.

 

*Servir avec un chocolat chaud maison ou un bon thé aux épices (un thé de Noël par exemple). 

RECETTE DES MANALAS.pdf
Document Adobe Acrobat 147.0 KB

TARTE A LA RHUBARBE "RHABARWERKUECHE" à ma façon

Marché :

- 1 kg de rhubarbe

 

pour le flan à tarte

- 3 œufs

- 100 g de sucre

- 40 cl de crème environ

 

1 h avant de faire la tarte, même la veille, laver les tiges, puis les

 

éplucher 1 peau sur 2 (les 2 peaux gardées rendent la rhubarbe moins acide).

 

Couper les tiges en bâtonnets de 2 cm de long, saupoudrer de sucre et laisser macérer 1 heure (moi je le fais souvent la veille).

Foncez la pâte dans un moule ou un cercle à bord haut. Saupoudrez le fond avec de la semoule de blé. Répartissez la rhubarbe coupée en dés sur la pâte.

 

Pour le flan, cassez les œufs dans une terrine, ajoutez le sucre, faites légèrement blanchir, mélangez ensuite avec la crème. Versez le flan sur la rhubarbe. Mettez au four à 180° (th. 6) pendant 45 mn à 50 mn.

 

Pour la meringue italienne :

-250 g de sucre

- 125 g de blancs d’œuf (env. 8 blancs)

- 50 g d’eau

Faites cuire le sucre dans une casserole à 120° (vérifiez à l’aide d’une sonde). Versez alors le sucre cuit sur les blancs battus légèrement en neige liquide, travaillez-les à l’aide du batteur jusqu’à complet refroidissement. A l’aide d’une poche munie d’une douille cannelée, répartissez la meringue sur la tarte. Saupoudrez avec le sucre glace. Enfournez à 220° (th.8-9) pendant 5 mn, le temps de laisser colorer en surveillant bien. Dégustez tiède ou froid.

 

Pour une meringue simple :

Battre en neige les blancs d'oeufs (2, 3 ou 5 selon l'épaisseur de la meringue souhaitée).

 

Quand la neige est formée, ajouter le sucre par petites quantités, en continuant de battre. Compter 40 g de sucre par blanc, c'est à ce prix que l'on obtient une meringue qui sèche et durcit. * *Personnellement j’ai rajouté une demi - cuillère rase de levure dans les blancs.

Lorsque la tarte est cuite, baisser le four à 110°C (thermostat 3-4).

 

Mettre les blancs en neige sucrés dans la poche à douille, sortir la tarte du four et la garnir de cette meringue en commençant par le centre en cercles concentriques ou toute autre décoration à votre convenance ou utiliser une spatule pour étaler les blanc.

 

La remettre au four pour la colorer et la faire sécher doucement durant 15 mn environ, vérifier au doigt si la meringue est prise, sinon prolonger le temps de séchage.

 

* Dégustez tiède ou froid 

Tarte à la rhubarbe.pdf
Document Adobe Acrobat 140.4 KB